HARD-ROCK MAGAZINE, n° 79, Mai 2002:

 

 PORCUPINE TREE: Stars Die - The Delerium Years

Delerium Records/Snapper Music/Wagram

16/20

Genre: Les années psyché-progressives de Porcupine Tree (CD1: 72'00, CD2: 74'00)

Livret: 17/20

Production: 16/20

Format: double CD

 

Alors que Porcupine Tree vient de rejoindre l'écurie Atlantic, son ancien label met aujourd'hui sur le marché, histoire de couronner sept années de coopération, cette superbe anthologie, fort à propos sous-titrée "The Delerium Years 1991-1997". Luxueusement illustré (livret de 32 pages incluant une biographie complète et de nombreuses interviews), ce double live (Note: ????) revisite avec brio les principaux temps forts de On the sunday of life (1992), Up the downstair (1993), The sky moves sideways (1995) et Signify (1996). Il nous offre également, en guise de succulentes cerises sur le gâteau, des titres ultra rares et/ou inédits d'excellente facture, ainsi que des remixes du tonnerre de Zeus. L'objet en question ravira l'ensemble des aficionados du porc-épic, tout en constituant une excellente introduction à son univers musical où psychédélisme, planant et rock alambiqué forniquent à tout crin. Parmi les titres gravés sur ce best-of, on accordera une mention spéciale aux titanesques "Radioactive toy", "The sky moves sideways (phase one)" et "Voyage 34 (phase one 1998 mix)" et aux fulgurantes relectures de "Synestesia" et "Up the downstair". Fort d'une puissance de frappe mille fois supérieure à celle d'un pétomane hémorroïdaire gavé au cassoulet, le gang de Steven Wilson y fait feu de tout bois et scotche littéralement l'auditeur au plafond. A l'arrivée des courses, l'on tient là une rétrospective numérique passionnante à ne rater sous aucun prétexte.

 

Bertrand Pourcheron