>>> Porcupine Tree >>> Lyon, Transbordeur - 26 novembre 2009 >>>

Par Christophe Demagny

[photos-interview-autres photos]

 

Après 6 ans d'absence et deux dates la même année pour la simple tournée "In Absentia", Porcupine Tree est de retour à Lyon. Et quel retour ! Un Transbo bondé et un show toujours plus pro et rôdé. Donnant la même vertigineuse impression que celle procurée par Dream Theater lors des premières tournées suivant l'intégration de Jordan Rudess. Un véritable show, énorme, son et lumière, films projetés, transitions, attitudes, attentes. Une progression fulgurante, encore plus sensible. PT est désormais un monstre.

Je pourrais énumérer chaque détail original, chaque spécificité. Le rendu implacable de "The Incident" en live, cette arrivée soudaine, brutale et fascinante sur scène, au millimètre. Le public, du coup, concentré et attentif avant de se lâcher enfin véritablement en fin de concert. Les enchaînements du premier tiers jusqu'à "Drawing The Line" (irrésistible titre - couplets & refrains), fluides et mémorables. "Great Expectations" ! "Kneel & Disconnect" ! La merveilleuse section centrale de "Time Flies". La magie de "I Drive The Hearse". Ce compteur rythmant la pause. Le bonheur d'avoir enfin ce "Stars Die" rare et fantasmé (et du coup l'absence de "Lazarus"... snif...). Un second set osé de par ses raretés là où l'on pouvait craindre un simple "best of". "Anesthetize"... hallucinante ! "Way Out Of Here", un vrai classique qui aurait mérité de clôturer le set principal au lieu d'un "Bonnie The Cat" finalement pas si mal en live.
Un Gavin plus sobre et juste. Parfait.
Mais je préfère proposer ce (pas si "honteux") copier/coller des réactions quasi unanimes du forum. Extraits choisis...

"Déjà la 1ère partie avec les Stickmen de l'ami Tony Levin fut un vrai plaisir même si le côté parfois un peu expérimental a pu en dérouter quelques uns. Mais quel plaisir que de revoir ce grand Monsieur ainsi que l'ami Mastelotto et quelle pêche chez ce Tony à déjà 63 ans, le plaisir qu'il prend est très communicatif."

"Superbe show, je retiens l'enchainement The Start of Something Beautiful, Russia on Ice (first part), Anesthetize (The Pills I'm Taking) ENORME et un Gavin Harrison monstrueux."

"J'ai été impressionné par le côté pro du groupe, tout était super carré et joué à la perfection. Pour la deuxième partie, The Start of Something Beautiful était excellente, pareil pour Russia On Ice qui m'a filé pas mal de frissons, mais surtout Anesthetize (the pills) ... LA GROSSE CLAQUE ! Pour moi c'est vraiment le meilleur morceau du groupe en live, l'orgasme musical étendu sur 8 minutes, j'ai rarement autant apprécié un morceau en live, tous concerts et tous groupes confondus ! Sinon, j'ai aussi beaucoup apprécié les petites blagues de la fin avec les clins d'oeil aux différentes nationalités des musiciens, je ne pensais pas entendre du AC/DC à ce concert." "On a même eu droit à une séance de magicien de Gavin !"

"Un concert absolument énorme, certes aux basses surmixées, mais énorme ! Un groupe qui va finir par trouver le Transbo trop petit et ne va donc peut-être plus revenir à Lyon. Mais que dire de leur performance ? J'ai trouvé Incident taillé pour la scène, les transitions et les projections étant, au final, superbement travaillées. Une section rythmique exceptionnelle ('tain que ce Gavin est bon, à la fin, je le regardais plus que Steven. Colin est d'une discrétion héroïquement compensée par sa présence sonore. Faut dire qu'après les Stickmen, t'as intérêt à assurer sur ce point-là !), un Wes indispensable en contrepoint et contrechant de Wilson et un Steven visiblement à l'aise sur scène malgré sa réserve légendaire...."

"Bonheur total pendant deux heures. J'avais des doutes sur The Incident live, mais ça envoie grave. En plus, j'avais peur d'un concert un peu froid, le père Wilson n'étant pas d'une réputation joviale. Quelle heureuse surprise de le voir souriant et un peu communicatif ! Niveau setlist, je regrette de n'avoir eu qu'une moitié de Russia On Ice."

"Tout d'abord, la confirmation que The Incident est un grand album qui prend encore une autre dimension en live. Ensuite, des musiciens hors pair (Ce Gavin, quel talent !!! Et surtout quelle importance il a dans le son Porcupine). Pour moi, comme entrée en matière, on ne pouvait pas mieux rêver !!! J'ai été définitivement conquis par l'enchainement Russia on ice, Anesthetize. J'ai de plus été agréablement surpris de découvrir un SW plutôt souriant et communicatif et qui, à défaut d'un gros charisme, possède quand même une sacrée présence !!! Et que dire pour finir de la surprise de découvrir un Transbo que personnellement je n'avais jamais vu aussi plein !"

"J'ai pris une baffe par rapport à la prestation du batteur qui me semble avoir encore plus évolué depuis deux ans. Bien sûr, la complémentarité Wilson - Wesley apporte un sacré plus durant les concerts."

"The Incident passe bien mieux en live ! La 2ème partie fut mythique !!!"

"Et ce final special Wes sur Born In The USA !"

 

The Incident (intégralité du CD1)

The Start of Something Beautiful
Russia On Ice
Anesthetize (middle section)
Stars Die
Way Out Of Here
Normal
Bonnie The Cat

The Sound of Muzak
Trains