>>> Chronique >>> Bass Communion - "Ghosts On Magnetic Tape" (2004) >>>



Par Julien Bertoletti

Afin d'introduire cette chronique, et pour mieux comprendre le concept de Bass Communion et plus particulierement celui de Ghosts on Magnetic Tape, je vous conseille de lire d'abord cette interview de Steven Wilson par Geoff Kieffer pour le fanzine Carbon Nation datée du 10 février 2004 (et disponible ici en version française - merci Géraldine). Il y aborde le concept de GoMT (entre autres choses). Vous comprendrez alors plus facilement pourquoi j'appelle les morceaux des "fantômes" mais surtout le concept de creation d'un morceau de Bass Communion...

Face A
La base du premier "fantôme" est un morceau de piano aux abords extrêmement froids qui caractérise bien l'ambiance de l'album Vers la 2ème minute un autre son dont on ne peut qu'imaginer l'origine vient s'ajouter, cela ressemble vaguement au dernier soupir d'un larsen de basse (vous savez, ces moments où l'on sort un son de son instrument avec un certaine résonance que l'on ne pourra jamais reproduire et qui dégage ainsi une certaine magie...) Les soudaines apparitions de sons quasiment non-identifiables surprennent l'auditeur tout au long de ces 12 minutes tout en gardant le piano et ses mêmes accords comme ligne directrice...

Le deuxième "fantôme" est encore plus froid (mais pas forcement plus sombre) comme si Wilson voulait nous plonger dans une certaine ambiance. Il s'agit probablement d'une voix mais qui, encore une fois, est arrangée de telle façon que l'on ne peut ni comprendre ce qui est dit ni même savoir s'il s'agit d'un homme ou d'une femme et c'est bien cela l'effet escompté. En effet, la beauté de ce morceau tient dans la combinaison de la réverbération de cette voix avec des samples (on peut même parfois entendre ceux qui ont probablement servi pour The Sky Moves Sideways, mais c'est une supposition) qui viennent se greffer pour compléter ainsi magnifiquement le morceau et continuer la descente vers cette atmosphère si particulière...

Face B
Un souffle, un craquement, puis un autre, on pourrait croire qu'il n'y a plus que le silence gravé sur le vinyle, et puis le morceaux commence. Il débute par un écho et d'autre sons viennent alors se greffer petit à petit, contribuant à l'atmosphère. Comme précédemment, ce sont des petits bruits qui semblent venir d'on ne sait où (extrêmement curieux d'ailleurs). Ce troisième fantôme nourrit un sentiment nouveau, une sorte d'inquiétude assimilable au moment où l'on ne sait plus où l'on se trouve. Ici, c'est un peu la même chose: on ne sait vraiment pas ce que l'on entend mais on est transporté par cette ambiance toujours profonde...

Le quatrième fantôme continue dans la même lignée que le troisième, et néanmoins il surprend encore. Cette fois pourtant, on sait où l'on se trouve (sans doute dans un film de Kubrick à l'arrivée du dénouement, mais libre à chacun de l'interpréter à son goût) ce qui rend l'atmosphère d'autant plus inquiétante et sombre. La fin du morceau nous emmène vers la sortie du tunnel pour arriver dans le néant, un souffle qui termine le morceau en toute beauté, comme il l'a commencé.

Face C
Un souffle du micro introduit le morceau puis une texture noire vient soudain couvrir le craquement du vinyle et disparaît aussi vite. La base de ce dernier fantôme est constituée d'un souffle, probablement de vent, auquel vient se greffer un jeu de flûte vraiment très discret (exécuté pas Theo Travis, of course). Plusieurs textures (optimistes cette fois-ci) apparaissent tour à tour pour compléter l'ambiance. Elles s'assombrissent peu à peu en approchant de la fin du morceau dans un fondu assez lent qui clôture ainsi le concept.

Face D
Il s'agit en réalité d'une outtake c'est à dire d'une partie non utilisée pour le mixage final de l'album mais qui aurait pu tout à fait y figurer (A noter: ce 6ème Ghost n'apparaît que sur la version vinyle et non sur le CD). Ambiance sombre et bruit distordu non-identifiable sont là-aussi présents, mais je n'en dis pas plus...

Bonne écoute !!

[retour au sommaire des chroniques CD]